Sous-mesure 4.3.2
La promotion et la recherche de nouveaux débouchés

Fonds concerné :

IFOP

Description de la sous-mesure :

Faciliter la mise en place d’opérations collectives visant d’une part, à valoriser des produits de la mer et d’autre part, à encourager leur consommation, la connaissance des marchés et la diversification des débouchés.

Types d’actions envisagées :

    • Opérations de valorisation de la production (démarches qualité, traçabilité des produits,…) et recherche de nouveaux débouchés (diversification des produits, transformation à haute valeur ajoutée,…) ;
    • Opérations liées à la certification de la qualité, la labellisation, la rationalisation des dénominations et la normalisation des produits ;
    • Opérations de promotion : campagnes de promotion, organisation et participation à des foires et salons,… ;
    • Etudes de marché et enquêtes sur la consommation, missions commerciales, conseils et aides à la vente,…

Motivation de la sous-mesure :

Compte tenu de la faible image dont bénéficient les produits de la mer comme de l’aquaculture, il convient de valoriser, de diversifier et de promouvoir ces produits (organisation de campagnes de promotion axées sur la fraîcheur et la qualité,…).

Objectifs de la sous-mesure :

Parallèlement à l’organisation de la transformation et de la commercialisation des produits de la mer, accroître la consommation, rechercher et promouvoir de nouveaux débouchés pour les produits de la pêche et de l’aquaculture, tout en mettant en valeur leurs qualités et en favorisant leur identification.

Critères de sélection des projets :

Consultation préalable obligatoire de la Commission Régionale de Modernisation et de Développement de la flotte de pêche artisanale (COREMODE) : critère de faisabilité technique et économique.

Bénéficiaires :

Structures professionnelles, groupement ou association d’entreprises de pêche et entreprises privées.

Taux d’intervention communautaire et public :

1. Projets sans participation financière de bénéficiaires privés :

    • Etat : de 25 à 50%
    • U.E. : de 50 à 75%
    • Plafond d’intervention de 100%.

2. Projets avec participation financière de bénéficiaires privés :

    • Etat : de 5 à 60%
    • U.E. : jusqu’à 35%
    • Plafond d’intervention de 60% : apport personnel du maître d’ouvrage minimal de 40% de l’investissement éligible.

Indicateurs de suivi :

Indicateurs physiques de réalisation :

Intérêt des actions de promotion et de valorisation réalisées : portée surtout qualitative (mesurable par enquêtes de consommation).

Indicateurs de résultat :

Evolution des débouchés des productions.

Plan de Financement :

Cf. Tableau financier en bas de page.

Référence(s) au(x) régime(s) d’aide notifié(s) :

Règlements IFOP.

Aide le cas échéant aux entreprises de transformation au titre de la mesure II.1.3 (FRAC et FDPMI).

Circulaire du 16 février 1999 relative aux aides accordées par l’OFIMER en faveur des professionnels du secteur de la pêche maritime et de l’aquaculture.

Impact sur l’environnement :

Mise en valeur des produits de la pêche et de l’aquaculture.

Les projets sélectionnés n’auront pas d’impact négatif sur l’environnement.

Prise en compte de l’égalité des chances Hommes/Femmes :

Sans objet.


 
Retour en haut de pageVersion imprimanteVisualiser le contenu du mémo